La Banque Postale du Congo et le Figa nouent un partenariat pour soutenir les PMEA

La Banque Postale du Congo a paraphé, le 04 septembre à Brazzaville, une convention de partenariat avec le Fonds d’Impulsion, de Garantie et d’Accompagnement (FIGA), visant à soutenir les Petites et moyennesentreprises et les artisans(PMEA).

La convention de partenariat vise à donner un coup de pouce aux très petites, petites et moyennes entreprises. Un secteur porteur de croissance et générateur d’emplois, dont
l’objectif est de contribuer, tant soit peu, au renforcement de la diversification de l’économie nationale.

D’après les termes de ce partenariat, le Figa devrait mobiliser un financement à titre de prêt et ensuite ouvrir des lignes de crédits à la Banque Postale du Congo, au profit des très petites, petites et moyennes entreprises et artisans. Celle-ci assurera le transfert de fonds aux PMEA sélectionnés, ainsi que le suivi des remboursements.

« Le Figa va ouvrir des lignes de crédit à la Banque Postale du Congo à titre de crédits
pour garantir le financement des entreprises et de l’artisanat.

L’objectif est de contribuer à l’amélioration du climat des affaires et de promouvoir l’entrepreneuriat congolais », a précisé le Directeur Général de la Banque Postale du Congo, Calixte Médard Tabangoli.

Pour sa part, le Directeur Général du Figa, Armel Fridelin Mbouloukoué, a souligné que
la signature de cet accord est le début de la mise en oeuvre d’un grand projet visant la promotion du secteur des PMEA.

« Ce jour marque le début de l’opérationnalisation du Figa- PMEA. Ce dispositif porté par la ministre des PME et voulu par le président de la République vise à apporter une réponse concrète à la problématique d’accès aux financements des très petites,petites et moyennes entreprises et des entreprises artisanales », a-t-il indiqué. Armel Fridelin Mbouloukoué a,par ailleurs, salué la collaboration naissante avec la Banque Postale du Congo. Une structure bancaire qu’il estime être l’un des partenaires financiers stratégiques pour bien accompagner le processus d’implémentation du FIGA-PMEA.